Main Content

Dans Un soir en direct avec Patrick Bruel sur France 2

“…Je t’ai vu cet après-midi en répétitions, vous ne vous étiez – C. Capéo : J’étais très ému et puis très angoissé! C’est un grand Monsieur, ça fait bizarre. – M. Drucker : Ses chansons, tu les connaissait? – C. Capéo : Bien sûr car quand j’étais petit je jouais de l’accordéon dans des bals et c’est un morceau que je jouais à l’époque! – M. Drucker : Claudio Capéo a été un des artistes l’année dernière les plus diffusés sur les ondes. – P. Bruel : On ne se connaissait pas il y a encore trois heures, voilà ce que la musique peut faire! – M. Drucker: L’album, “Entre deux”, la parenthèse enchantée… C’est le pari le plus fou de ta carrière, l’un de tes défis auquel personne ne croyait. – Bonsoir, merci de nous accompagner au travers des années – Quand l’album “Entre deux” sort en 2002, cette parenthèse enchantée se transforme en raz-de-marée: 2,3 millions d’exemplaires, double disque de diamant, un succès phénoménal, au-delà de tout espoir. L’album réunit à tes côtés toutes les stars, tous tes copains… – Ça change, je n’ai pas l’habitude de faire ce genre de choses! – Et tu embarques aussi dans cette folle aventure un autre géant, Charles Aznavour……”