Main Content

Dans Sept à huit sur TF1

“…Il faut réfléchir aux choses. Est-ce que je veux vraiment avoir les cheveux longs, ou est-ce que je pense qu’il faut avoir les cheveux longs parce que c’est ce qu’on attend de moi? – Un an après votre agression, vous aviez défilé dans une tenue très dénudée aux MTV Awards avec votre compagnon de l’époque, Marilyn Manson. Pourquoi est-ce que vous aviez décidé de vous habiller comme ça? – J’étais en colère. Toutes les femmes qui m’ont imitée depuis l’on fait pour être sexy. Pas de souci. Mais ce n’est pas pour ça que je l’ai fait. Je l’ai fait pour dire: “Les médias, les photographes, et vous, les violeurs, c’est ça que vous voulez? Venez le chercher! ” – C’était de la provocation? – Non, c’était un doigt d’honneur. Ce n’était pas de la provocation. C’était une manière de m’opposer. Et puis, ça s’est transformé en humiliation. On m’a traitée de salope, personne n’a compris ce que je faisais, parce que je n’avais pas la possibilité de m’exprimer. Il n’y avait pas Twitter ou Instagram, à l’époque. Du coup, on m’a collé une étiquette. – Vous êtes en contact avec d’autres victimes, notamment des actrices françaises comme Léa Seydoux et Emma de Caunes? – Non, pas les Françaises, pas encore. Mais j’aimerais. Je vais bientôt aller à Paris. Si elles ont envie de me rencontrer, ça serait avec plaisir. On est toutes les “hashtag me too”. – Quand vous critiquez les actrices comme Meryl Streep ou Jessica Chastain, qui s’habillent en noir pour les Golden Globes, vous dites qu’elles sont hypocrites. Finalement, est-ce que cette division ne dessert pas votre combat? – Est-ce que je pense que s’habiller en noir est stupide? Absolument. Que la plupart des gens à Hollywood sont des abrutis? Oui. Je ne suis pas contre Meryl Streep, mais contre cette légende qu’elle a propagée, qui a rendu ce monstre plus grand. Meryl Streep l’appelle “Dieu”. On le traite comme un dieu à la cérémonie des Oscars, et après, elle ose me juger? – Meryl Streep savait?…”
“…Je me suis rasé la tête parce que j’ai rompu avec le monde, avec ce que j’étais supposée être, ce qu’on me disait d’être. Regardez. Il faut réfléchir aux choses. Est-ce que je veux vraiment avoir les cheveux longs, ou est-ce que je pense qu’il faut avoir les cheveux longs parce que c’est ce qu’on attend de moi? – Un an après votre agression, vous aviez défilé dans une tenue très dénudée aux MTV Awards avec votre compagnon de l’époque, Marilyn Manson. Pourquoi est-ce que vous aviez décidé de vous habiller comme ça? – J’étais en colère. Toutes les femmes qui m’ont imitée depuis l’on fait pour être sexy. Pas de souci. Mais ce n’est pas pour ça que je l’ai fait. Je l’ai fait pour dire: “Les médias, les photographes, et vous, les violeurs, c’est ça que vous voulez? Venez le chercher! ” – C’était de la provocation? – Non, c’était un doigt d’honneur. Ce n’était pas de la provocation. C’était une manière de m’opposer. Et puis, ça s’est transformé en humiliation. On m’a traitée de salope, personne n’a compris ce que je faisais, parce que je n’avais pas la possibilité de m’exprimer. Il n’y avait pas Twitter ou Instagram, à l’époque. Du coup, on m’a collé une étiquette. – Vous êtes en contact avec d’autres victimes, notamment des actrices françaises comme Léa Seydoux et Emma de Caunes? – Non, pas les Françaises, pas encore. Mais j’aimerais. Je vais bientôt aller à Paris. Si elles ont envie de me rencontrer, ça serait avec plaisir. On est toutes les “hashtag me too”. – Quand vous critiquez les actrices comme Meryl Streep ou Jessica Chastain, qui s’habillent en noir pour les Golden Globes, vous dites qu’elles sont hypocrites. Finalement, est-ce que cette division ne dessert pas votre combat? – Est-ce que je pense que s’habiller en noir est stupide? Absolument. Que la plupart des gens à Hollywood sont des abrutis? Oui. Je ne suis pas contre Meryl Streep, mais contre cette légende qu’elle a propagée, qui a rendu ce monstre plus grand. Meryl Streep l’appelle “Dieu”….”
“…Je me suis rasé la tête parce que j’ai rompu avec le monde, avec ce que j’étais supposée être, ce qu’on me disait d’être. Regardez. Il faut réfléchir aux choses. Est-ce que je veux vraiment avoir les cheveux longs, ou est-ce que je pense qu’il faut avoir les cheveux longs parce que c’est ce qu’on attend de moi? – Un an après votre agression, vous aviez défilé dans une tenue très dénudée aux MTV Awards avec votre compagnon de l’époque, Marilyn Manson. Pourquoi est-ce que vous aviez décidé de vous habiller comme ça? – J’étais en colère. Toutes les femmes qui m’ont imitée depuis l’on fait pour être sexy. Pas de souci. Mais ce n’est pas pour ça que je l’ai fait. Je l’ai fait pour dire: “Les médias, les photographes, et vous, les violeurs, c’est ça que vous voulez? Venez le chercher! ” – C’était de la provocation? – Non, c’était un doigt d’honneur. Ce n’était pas de la provocation. C’était une manière de m’opposer. Et puis, ça s’est transformé en humiliation. On m’a traitée de salope, personne n’a compris ce que je faisais, parce que je n’avais pas la possibilité de m’exprimer. Il n’y avait pas Twitter ou Instagram, à l’époque. Du coup, on m’a collé une étiquette. – Vous êtes en contact avec d’autres victimes, notamment des actrices françaises comme Léa Seydoux et Emma de Caunes? – Non, pas les Françaises, pas encore. Mais j’aimerais. Je vais bientôt aller à Paris. Si elles ont envie de me rencontrer, ça serait avec plaisir. On est toutes les “hashtag me too”. – Quand vous critiquez les actrices comme Meryl Streep ou Jessica Chastain, qui s’habillent en noir pour les Golden Globes, vous dites qu’elles sont hypocrites. Finalement, est-ce que cette division ne dessert pas votre combat? – Est-ce que je pense que s’habiller en noir est stupide? Absolument. Que la plupart des gens à Hollywood sont des abrutis? Oui. Je ne suis pas contre Meryl Streep, mais contre cette légende qu’elle a propagée, qui a rendu ce monstre plus grand….”
“…S’ils ne veulent pas te baiser, ils ne t’embaucheront pas. ” J’étais un peu… Mais bon, j’avais un loyer à payer. – Quand avez-vous décidé de vous couper les cheveux? cou per les cheveux? – Il y a 2 ans et demi. Je me suis rasé la tête parce que j’ai rompu avec le monde, avec ce que j’étais supposée être, ce qu’on me disait d’être. Regardez. Il faut réfléchir aux choses. Est-ce que je veux vraiment avoir les cheveux longs, ou est-ce que je pense qu’il faut avoir les cheveux longs parce que c’est ce qu’on attend de moi? – Un an après votre agression, vous aviez défilé dans une tenue très dénudée aux MTV Awards avec votre compagnon de l’époque, Marilyn Manson. Pourquoi est-ce que vous aviez décidé de vous habiller comme ça? – J’étais en colère. Toutes les femmes qui m’ont imitée depuis l’on fait pour être sexy. Pas de souci. Mais ce n’est pas pour ça que je l’ai fait. Je l’ai fait pour dire: “Les médias, les photographes, et vous, les violeurs, c’est ça que vous voulez? Venez le chercher! ” – C’était de la provocation? – Non, c’était un doigt d’honneur. Ce n’était pas de la provocation. C’était une manière de m’opposer. Et puis, ça s’est transformé en humiliation. On m’a traitée de salope, personne n’a compris ce que je faisais, parce que je n’avais pas la possibilité de m’exprimer. Il n’y avait pas Twitter ou Instagram, à l’époque. Du coup, on m’a collé une étiquette. – Vous êtes en contact avec d’autres victimes, notamment des actrices françaises comme Léa Seydoux et Emma de Caunes? – Non, pas les Françaises, pas encore. Mais j’aimerais. Je vais bientôt aller à Paris. Si elles ont envie de me rencontrer, ça serait avec plaisir. On est toutes les “hashtag me too”. – Quand vous critiquez les actrices comme Meryl Streep ou Jessica Chastain, qui s’habillent en noir pour les Golden Globes, vous dites qu’elles sont hypocrites….”