Main Content

Dans NCIS : Nouvelle-Orléans sur M6

“…C’était une chance en or pour ces jeunes. -Si tu ne sais pas où il est, tu sais qui pourrait me renseigner ? -Oui, mon contact au sein de la police. -Je préfère éviter de les prévenir. -Ce gamin et sa bande ont commis une infraction. Je suis obligé de la leur rapporter. mais peut-être pas avant un jour ou deux. Un service d’un musicos à un autre. -Tu as une journée. Le téléphone sonne. -Merci. Ça m’a fait plaisir. -Sonja dit qu’ils ont presque attrapé un gosse des bas-fonds. *Ça veut dire quoi “presque” ? -J’ai mis fin à la poursuite. M. casse-cou a failli tomber de l’escalier. -Ces gosses sont des Spiderman. Tu n’es pas censé *sauter partout. -Ça va ? -Oui, je n’ai blessé que mon égo. -Et sa tête. -Laissons des professionnels agir. La police escaladera les immeubles. -Inutile d’escalader quoi que ce soit. Si on veut attraper un de ces gamins, on doit penser comme eux. -Pourquoi est-ce que vous me reluquez ? (Musique de jazz rythmée) *-Test. Un, deux. Un, deux. Vous m’entendez ? -Oui et consignez que je me sens complètement ridicule. -Ce sera consigné mais tu es magnifique. -Je comprends pas pourquoi on m’a choisie. -Lasalle et moi, on a passé la journée dans le quartier. -Moi, les cuissardes à talons, ça m’irait pas. *-A douze heures. Bonjour. Il est trop mignon. *Je peux le caresser ? *-Allez-y. -Trop mignon. Il est vraiment trop chou. Salut, toi. Attendez. Elle a pris mon sac. Hé, attends. Reviens. *Ils ont mordu. -Bien joué, Meryl Streep….”