Main Content

Dans Matinée oecuménique sur France 2

« …On a tout, dans cette église. – Depuis peu, le père Manuel réunit régulièrement un groupe de jeunes paroissiens dont fait partie Isabelle. Ils se retrouvent pour des temps de prière, de partage et de convivialité. – En tant que jeunes, est-ce que vous avez envie d’aller quelque Le but de ce groupe de jeunes, c’est d’essayer de répondre à leurs questions, d’essayer de les ramener vers l’église, de pouvoir les accompagner dans leur foi, de pouvoir les ouvrir à leur foi, leur dire que ce n’est pas tabou. C’est quelque chose dont on peut parler. – Je suis rentrée dans ce groupe parce que je cherchais à partager ma foi avec d’autres personnes. Ensemble, on peut renforcer notre foi. – Ce que je trouve ici, c’est surtout une solidarité. On a l’impression d’être en famille. On est des frères et soeurs. Et puis, c’est la beauté de la liturgie. Une liturgie ancienne qui a gardé ses traditions anciennes. C’est important de retrouver tout cela et de vivre la foi en famille. Ne pas avoir l’impression d’être seul face au monde. – Cet attachement que j’ai à cette église, ça vient de plusieurs choses. Il y a des choses qui sont explicables et d’autres qui ne le sont pas. C’est important que je lui rende la pareille. – C.de Cacqueray: Je vais citer le plus grand des Arméniens contemporains, Charles Aznavour: « Je suis 100% arménien et 100% français…. »