Main Content

Dans Les 20 chansons préférées des Français sur W9

“…Et quand je suis arrivé là-bas, j’ai vu… C’était une horreur, quoi. Quand je suis rentré chez moi, le soir, j’étais hyper perturbé. C’était… Ça m’avait vraiment touché. Et le lendemain, je me remets à composer. Je vais faire une chanson sur mon pote, expliquer son histoire, et tout ça. Ça commençait par: Il roulait dans le matin froid Il dérape sur le verglas Il ne se réveille qu’à moitié L’autre moitié dort mais pourquoi ? -Roger Secco envoie la chanson à Francis Cabrel pour avoir son avis. Francis a alors un énorme coup de coeur. -Et il m’appelle 3 jours après en me disant : “Roger, ta chanson, tu peux me la donner ? “J’ai tout changé, j’ai refait tout un texte. “Mais j’ai pas pu enlever: et ça continue encore et encore. “C’est que le début, d’accord, d’accord.” -Francis Cabrel a réécrit la chanson mais a conservé la mélodie efficace de son batteur. Dès sa sortie, “Encore et encore” devient un tube. -Faudrait qu’t’arrives A en parler au passé A ne plus penser à ça Faudrait qu’tu l’oublies -Gage de la notoriété de ce titre, Céline Dion le reprend en 2014 avec Francis Cabrel lors d’une émission à Montréal. -Dis-toi qu’il est De l’autre côté du pôle -Dis-toi surtout Qu’il ne reviendra pas -Il faut que vous sachiez que c’est une idole, au Québec. Cabrel, y a très longtemps. Tous les Québécois adorent Cabrel. Tout le monde connaît les chansons de Cabrel. SUR LES LAMES DE TON PLAFOND C’EST TOUJOURS LE MEME FILM QUI PASSE -Je me souviens. Francis était là, flegmatique. Il a pas bronché. Et elle s’adapte à tout, Céline. -En 2017, Francis Cabrel a célébré ses 40 ans de carrière….”
“…Elle était coupée plan par plan. Et elle évoque, avec une musicalité efficace, et rythmique, toutes les étapes de la douleur d’une femme exposée à la séparation sentimentale. Cette justesse est d’autant plus étonnante que c’est un homme. Toutes les femmes s’y sont retrouvées. -Mais la chanson ne parlait pas, à l’origine, de rupture amoureuse. Composée par Roger Secco, alors batteur de Francis Cabrel, le titre évoquait l’accident de voiture de son meilleur ami. -Je suis allé le voir à l’hôpital où il était. Et quand je suis arrivé là-bas, j’ai vu… C’était une horreur, quoi. Quand je suis rentré chez moi, le soir, j’étais hyper perturbé. C’était… Ça m’avait vraiment touché. Et le lendemain, je me remets à composer. Je vais faire une chanson sur mon pote, expliquer son histoire, et tout ça. Ça commençait par: Il roulait dans le matin froid Il dérape sur le verglas Il ne se réveille qu’à moitié L’autre moitié dort mais pourquoi ? -Roger Secco envoie la chanson à Francis Cabrel pour avoir son avis. Francis a alors un énorme coup de coeur. -Et il m’appelle 3 jours après en me disant : “Roger, ta chanson, tu peux me la donner ? “J’ai tout changé, j’ai refait tout un texte. “Mais j’ai pas pu enlever: et ça continue encore et encore. “C’est que le début, d’accord, d’accord.” -Francis Cabrel a réécrit la chanson mais a conservé la mélodie efficace de son batteur. Dès sa sortie, “Encore et encore” devient un tube. -Faudrait qu’t’arrives A en parler au passé A ne plus penser à ça Faudrait qu’tu l’oublies -Gage de la notoriété de ce titre, Céline Dion le reprend en 2014 avec Francis Cabrel lors d’une émission à Montréal….”
“…-Francis Cabrel était déjà connu, parce qu’il avait fait plusieurs chansons, et puis il commençait à ralentir son rythme de croisière, ce qui deviendra légendaire par la suite. -Une autre chanson ? -Si vous voulez. -Merci. On l’écoute. “Encore et encore”. Applaudissements -A la 7e placé dé vos chansons préférées, de Francis Cabrel. -D’abord vos corps qui se séparent T’es seule Dans la lumière des phares Et t’entends A chaque fois que tu respires Comme un bout de tissu Qui se déchire Et ça continue encore et encore C’est que le début D’accord, d’accord -C’est une réussite totale, cette chanson. Elle était coupée plan par plan. Et elle évoque, avec une musicalité efficace, et rythmique, toutes les étapes de la douleur d’une femme exposée à la séparation sentimentale. Cette justesse est d’autant plus étonnante que c’est un homme. Toutes les femmes s’y sont retrouvées. -Mais la chanson ne parlait pas, à l’origine, de rupture amoureuse. Composée par Roger Secco, alors batteur de Francis Cabrel, le titre évoquait l’accident de voiture de son meilleur ami. -Je suis allé le voir à l’hôpital où il était. Et quand je suis arrivé là-bas, j’ai vu… C’était une horreur, quoi. Quand je suis rentré chez moi, le soir, j’étais hyper perturbé. C’était… Ça m’avait vraiment touché. Et le lendemain, je me remets à composer. Je vais faire une chanson sur mon pote, expliquer son histoire, et tout ça. Ça commençait par: Il roulait dans le matin froid Il dérape sur le verglas Il ne se réveille qu’à moitié L’autre moitié dort mais pourquoi ? -Roger Secco envoie la chanson à Francis Cabrel pour avoir son avis….”
“…Aimer sans attendre Aimer à tout prendre Apprendre à sourire Rien que pour le geste Sans vouloir le reste Et apprendre à vivre Et s’en aller -Votre dernier album vient de sortir. Il s’intitule “Photos de voyages”. On retrouve un Cabrel inquiet, pas tellement heureux du monde tel qu’il va. -Ah bon ? Un peu préoccupé, oui, bien sûr. Je fais jamais des chansons quand je suis heureux. -En 1985, Francis Cabrel a 31 ans. Il présente son sixième album au public et a déjà de nombreux succès à son actif. -Francis Cabrel était déjà connu, parce qu’il avait fait plusieurs chansons, et puis il commençait à ralentir son rythme de croisière, ce qui deviendra légendaire par la suite. -Une autre chanson ? -Si vous voulez. -Merci. On l’écoute. “Encore et encore”. Applaudissements -A la 7e placé dé vos chansons préférées, de Francis Cabrel. -D’abord vos corps qui se séparent T’es seule Dans la lumière des phares Et t’entends A chaque fois que tu respires Comme un bout de tissu Qui se déchire Et ça continue encore et encore C’est que le début D’accord, d’accord -C’est une réussite totale, cette chanson. Elle était coupée plan par plan. Et elle évoque, avec une musicalité efficace, et rythmique, toutes les étapes de la douleur d’une femme exposée à la séparation sentimentale. Cette justesse est d’autant plus étonnante que c’est un homme. Toutes les femmes s’y sont retrouvées. -Mais la chanson ne parlait pas, à l’origine, de rupture amoureuse. Composée par Roger Secco, alors batteur de Francis Cabrel, le titre évoquait l’accident de voiture de son meilleur ami….”
“…Il a eu l’idée de traduire les paroles en langue des signes. -J’ai demandé à quelqu’un qui signe. Je lui ai donné la chanson et elle a traduit la chanson en filmant en VHS. Et Florent s’est entraîné tout seul chez lui. Et il m’a dit de pas m’inquiéter, qu’il serait prêt pour le clip. La chanson était quand même longue. Et en fait, première prise, toute la chanson, il l’a déroulée sans faute. Puis une deuxième, une troisième… En 7 ou 8 prises, il a jamais fait de faute. Il a déroulé la chanson de manière totalement naturelle. J’étais franchement… Surtout Florent Pagny, qui a l’air toujours un peu… C’est un gros bosseur. -Avec cette chanson, Florent Pagny signe son plus gros succès et touche les Français en plein coeur. Aimer sans attendre Aimer à tout prendre Apprendre à sourire Rien que pour le geste Sans vouloir le reste Et apprendre à vivre Et s’en aller -Votre dernier album vient de sortir. Il s’intitule “Photos de voyages”. On retrouve un Cabrel inquiet, pas tellement heureux du monde tel qu’il va. -Ah bon ? Un peu préoccupé, oui, bien sûr. Je fais jamais des chansons quand je suis heureux. -En 1985, Francis Cabrel a 31 ans. Il présente son sixième album au public et a déjà de nombreux succès à son actif. -Francis Cabrel était déjà connu, parce qu’il avait fait plusieurs chansons, et puis il commençait à ralentir son rythme de croisière, ce qui deviendra légendaire par la suite. -Une autre chanson ? -Si vous voulez. -Merci. On l’écoute. “Encore et encore”. Applaudissements -A la 7e placé dé vos chansons préférées, de Francis Cabrel….”
“…-Savoir donner Donner sans reprendre Ne rien faire qu’apprendre Apprendre à aimer -Indissociable du succès de la chanson : ce clip qui a marqué les téléspectateurs. Un film épuré en noir et blanc réalisé par Sylvain Bergère. Il a eu l’idée de traduire les paroles en langue des signes. -J’ai demandé à quelqu’un qui signe. Je lui ai donné la chanson et elle a traduit la chanson en filmant en VHS. Et Florent s’est entraîné tout seul chez lui. Et il m’a dit de pas m’inquiéter, qu’il serait prêt pour le clip. La chanson était quand même longue. Et en fait, première prise, toute la chanson, il l’a déroulée sans faute. Puis une deuxième, une troisième… En 7 ou 8 prises, il a jamais fait de faute. Il a déroulé la chanson de manière totalement naturelle. J’étais franchement… Surtout Florent Pagny, qui a l’air toujours un peu… C’est un gros bosseur. -Avec cette chanson, Florent Pagny signe son plus gros succès et touche les Français en plein coeur. Aimer sans attendre Aimer à tout prendre Apprendre à sourire Rien que pour le geste Sans vouloir le reste Et apprendre à vivre Et s’en aller -Votre dernier album vient de sortir. Il s’intitule “Photos de voyages”. On retrouve un Cabrel inquiet, pas tellement heureux du monde tel qu’il va. -Ah bon ? Un peu préoccupé, oui, bien sûr. Je fais jamais des chansons quand je suis heureux. -En 1985, Francis Cabrel a 31 ans. Il présente son sixième album au public et a déjà de nombreux succès à son actif. -Francis Cabrel était déjà connu, parce qu’il avait fait plusieurs chansons, et puis il commençait à ralentir son rythme de croisière, ce qui deviendra légendaire par la suite….”
“…Ça lui correspond pas du tout. Pour moi, ça collait pas du tout. Ni avec le personnage ni avec la voix. Et en fait, c’est ça qui était intelligent de la part de Florent : c’est d’aller à contre-courant de ce qu’on attendait de lui. -Savoir donner Donner sans reprendre Ne rien faire qu’apprendre Apprendre à aimer -Indissociable du succès de la chanson : ce clip qui a marqué les téléspectateurs. Un film épuré en noir et blanc réalisé par Sylvain Bergère. Il a eu l’idée de traduire les paroles en langue des signes. -J’ai demandé à quelqu’un qui signe. Je lui ai donné la chanson et elle a traduit la chanson en filmant en VHS. Et Florent s’est entraîné tout seul chez lui. Et il m’a dit de pas m’inquiéter, qu’il serait prêt pour le clip. La chanson était quand même longue. Et en fait, première prise, toute la chanson, il l’a déroulée sans faute. Puis une deuxième, une troisième… En 7 ou 8 prises, il a jamais fait de faute. Il a déroulé la chanson de manière totalement naturelle. J’étais franchement… Surtout Florent Pagny, qui a l’air toujours un peu… C’est un gros bosseur. -Avec cette chanson, Florent Pagny signe son plus gros succès et touche les Français en plein coeur. Aimer sans attendre Aimer à tout prendre Apprendre à sourire Rien que pour le geste Sans vouloir le reste Et apprendre à vivre Et s’en aller -Votre dernier album vient de sortir. Il s’intitule “Photos de voyages”. On retrouve un Cabrel inquiet, pas tellement heureux du monde tel qu’il va. -Ah bon ? Un peu préoccupé, oui, bien sûr. Je fais jamais des chansons quand je suis heureux. -En 1985, Francis Cabrel a 31 ans….”