Main Content

Dans Les 20 chansons de Johnny Hallyday préférées des Français sur W9

“…-Février 1962, Johnny a 19 ans. Il interprète “Retiens la nuit”. C’est la chanson que vous avez classée à la 7e place. -Retiens la nuit Pour nous deux Jusqu’à la fin du monde Pour nos coeurs Dans sa course vagabonde -Le 1er souvenir que j’ai de Johnny, c’est quand je montais la garde à la télévision, à Oran. C’était pas très marrant. Le soir de Noël, en plus. Etje me souviens que j’ai entendu tout à coup un mec qui chantait “Retiens la nuit”. Ça m’a fait un drôle de choc, -Quand il chante du bout des lèvres “retiens la nuit”, c’est un tueur absolu. Mon amour Qu’elle devienne éternelle -Au début des années 60, Johnny fait découvrir le rock aux Français avec des titres comme “Laisse les filles” ou “Une boum chez John”. -Un drôle de fracas Etj’ai ameuté Tous les flics du quartier Si tu m’avais dit “Je vais chez John” -Un soir de concert à l’Alhambra, à Paris, Charles Aznavour découvre la bête de scène. -Il est bluffé, comme tout le monde, par la bestiasse de scène qu’est Johnny. Un auteur comme Charles Aznavour, évidemment, il ne peut qu’être… Je ne sais pas ce qu’avait chanté Johnny ce soir, mais “Itsi bitsi petit bikini”, On va dire, Charles Aznavour fait mieux, même quand il dort. Donc… voilà. Et il s’est senti, et c’est ça qui est intéressant, comme une mission, d’écrire, pourjohnny, des textes qui avaient plus de sens, plus de poids, plus de valeur. -Charles Aznavour lui écrit qui tranche littéralement avec le reste de son répertoire….”
“…-Pour allumer le feu Allumer le feu Et faire danser Les diables et les dieux -J’ai appris beaucoup avec lui. J’ai eu beaucoup de chance de travailler avec lui. Etje l’aime profondément. -Février 1962, Johnny a 19 ans. Il interprète “Retiens la nuit”. C’est la chanson que vous avez classée à la 7e place. -Retiens la nuit Pour nous deux Jusqu’à la fin du monde Pour nos coeurs Dans sa course vagabonde -Le 1er souvenir que j’ai de Johnny, c’est quand je montais la garde à la télévision, à Oran. C’était pas très marrant. Le soir de Noël, en plus. Etje me souviens que j’ai entendu tout à coup un mec qui chantait “Retiens la nuit”. Ça m’a fait un drôle de choc, -Quand il chante du bout des lèvres “retiens la nuit”, c’est un tueur absolu. Mon amour Qu’elle devienne éternelle -Au début des années 60, Johnny fait découvrir le rock aux Français avec des titres comme “Laisse les filles” ou “Une boum chez John”. -Un drôle de fracas Etj’ai ameuté Tous les flics du quartier Si tu m’avais dit “Je vais chez John” -Un soir de concert à l’Alhambra, à Paris, Charles Aznavour découvre la bête de scène. -Il est bluffé, comme tout le monde, par la bestiasse de scène qu’est Johnny. Un auteur comme Charles Aznavour, évidemment, il ne peut qu’être… Je ne sais pas ce qu’avait chanté Johnny ce soir, mais “Itsi bitsi petit bikini”, On va dire, Charles Aznavour fait mieux, même quand il dort….”
“…-Johnny allume le feu et transcende la foule. -Pour allumer le feu Allumer le feu Et faire danser Les diables et les dieux -J’ai appris beaucoup avec lui. J’ai eu beaucoup de chance de travailler avec lui. Etje l’aime profondément. -Février 1962, Johnny a 19 ans. Il interprète “Retiens la nuit”. C’est la chanson que vous avez classée à la 7e place. -Retiens la nuit Pour nous deux Jusqu’à la fin du monde Pour nos coeurs Dans sa course vagabonde -Le 1er souvenir que j’ai de Johnny, c’est quand je montais la garde à la télévision, à Oran. C’était pas très marrant. Le soir de Noël, en plus. Etje me souviens que j’ai entendu tout à coup un mec qui chantait “Retiens la nuit”. Ça m’a fait un drôle de choc, -Quand il chante du bout des lèvres “retiens la nuit”, c’est un tueur absolu. Mon amour Qu’elle devienne éternelle -Au début des années 60, Johnny fait découvrir le rock aux Français avec des titres comme “Laisse les filles” ou “Une boum chez John”. -Un drôle de fracas Etj’ai ameuté Tous les flics du quartier Si tu m’avais dit “Je vais chez John” -Un soir de concert à l’Alhambra, à Paris, Charles Aznavour découvre la bête de scène. -Il est bluffé, comme tout le monde, par la bestiasse de scène qu’est Johnny. Un auteur comme Charles Aznavour, évidemment, il ne peut qu’être……”
“…-Mais dès qu’il la chantait sur scène, c’était terminé. Voilà. C’était… Ou plutôt, ça commençait pour la chanson. C’était exceptionnel. C’est un vrai cadeau. -Johnny allume le feu et transcende la foule. -Pour allumer le feu Allumer le feu Et faire danser Les diables et les dieux -J’ai appris beaucoup avec lui. J’ai eu beaucoup de chance de travailler avec lui. Etje l’aime profondément. -Février 1962, Johnny a 19 ans. Il interprète “Retiens la nuit”. C’est la chanson que vous avez classée à la 7e place. -Retiens la nuit Pour nous deux Jusqu’à la fin du monde Pour nos coeurs Dans sa course vagabonde -Le 1er souvenir que j’ai de Johnny, c’est quand je montais la garde à la télévision, à Oran. C’était pas très marrant. Le soir de Noël, en plus. Etje me souviens que j’ai entendu tout à coup un mec qui chantait “Retiens la nuit”. Ça m’a fait un drôle de choc, -Quand il chante du bout des lèvres “retiens la nuit”, c’est un tueur absolu. Mon amour Qu’elle devienne éternelle -Au début des années 60, Johnny fait découvrir le rock aux Français avec des titres comme “Laisse les filles” ou “Une boum chez John”. -Un drôle de fracas Etj’ai ameuté Tous les flics du quartier Si tu m’avais dit “Je vais chez John” -Un soir de concert à l’Alhambra, à Paris, Charles Aznavour découvre la bête de scène….”