Main Content

Dans La télé des années 90 sur France 3

« …-Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux… -Ce soir, c’est une véritable arche de Noé qui nous attend. Les animaux sont une source d’inspiration semble-t-il inépuisable pour nos artistes. Certains en ont fait des chansons faussement naïves -Alors c’est qui, le plus neuneu avec Kiki? Vous me laissez avec un chien, je lui parle comme ça. -Ce matin, un lapin a tué un chasseur. -Les animaux vous ont porté chance. -Toujours. -D’autres ce sont engagés pour la cause animale. -Est-ce que ce monde est sérieux ? C’est une façon de décrire cette espèce de cérémonie, sous le seul angle juste : celui du taureau. -Quand le vétérinaire… Le cheval a fait de moi un homme. D’un seul coup l’acheva. -D’autres ont filé la métaphore pour établir des parallèles entre l’humain et l’animal. -Je suis le lion imberbe, la biche empoisonnée. L’animal permet de parler de soi et de jouer sur une symbolique très forte sans se mouiller trop. -Si seulement nous avions le courage des oiseaux. Les oiseaux ont fait barrage, en quelque sorte. -Ces chansons, qu’elles soient émouvantes, étonnantes ou drôles, vous les connaissez toutes. Mais savez-vous quels secrets elles recèlent ? Rien n’est moins sûr. « La corrida ». S’il y a bien une chanson qui prend fait et cause pour l’animal, c’est « La corrida », de Francis Cabrel…. »