Main Content

Dans La meilleure boulangerie de France sur M6

“…-Alors, y a plus qu’à. Hazaël passe son CAP en candidat libre. Mais pour notre boulanger musicien, la mélodie du bonheur, c’est d’avoir sa propre boulangerie. Motivé, il construit alors son propre fournil de ses mains dans un hangar perdu au milieu des champs de blé. Avec ce projet audacieux et un chouille barré, Hazaël est droit dans les bottes de ses convictions. -L’idée de la boulangerie, c’est d’être proche des agriculteurs. Y a un agriculteur qui est notre voisin, ici. De cultiver le blé avec lui et de rester avec des produits locaux de qualité et en bio. -Un boulanger manuel, locavore et engagé qui a eu du nez à l’heure de s’entourer. Voilà 7 ans qu’il fait équipe avec Richard, un boulanger pour le moins expérimenté. -Je pense qu’il a été content de me trouver, vu que j’avais déjà 16 années d’expérience sur ce four. Il a trouvé la perle tout de suite. -Mais le bon pain, c’est comme les bons points, ça se mérite. -Notre boulangerie est dans les champs. Les clients ont du mal à trouver. -Bonjour. -Mais après, ils l’ont plus quittée. -C’est sûr qu’y a des boulangeries plus près, mais ça nous dérange pas de venir en voiture pour du bon pain. -C’est la meilleure. -Certains clients sont venus et ne sontjamais repartis. Un peu comme Dominique. -Avant, j’étais cliente, et maintenant, je travaille ici. Ça sent toujours bon. Les clients sont sympa. Ça va être la meilleure boulangerie d’Alsace et de France. -Y a pas une 2e miche ? Une grande miche, encore ? -Et pour faire sonner les trompettes de la renommée et mettre le jury au diapason, Hazaël doit être sûr de ses partitions. -Tu te sens comment? -Bien, et toi ? -Nickel. Je suis prêt. -Faut savoir que c’est une boulangerie. C’est surprenant. -Y a une boutique, là, ou c’est un laboratoire ? -Le jury arrive. On se croirait à la télé. -Tu vas nous faire un morceau, Bruno, y a une guitare. Francis Cabrel, “La cabane au fond du jardin”….”