Main Content

Dans Extrême Tattoo sur W9

“…si je dois mettre ma fierté de côté. Je me pose des questions. Vraiment, je sais pas. -Tu voulais te faire tatouer quoi? -“Mio padre e la mia vita”. “Mon père est toute ma vie.” -C’est important aussi. -Tout à fait. On a une relation fusionnelle. C’est mon papa adoptif. C’est pour le remercier de ce qu’il a fait pour moi. J’ai pas pu avant. -Je suis super embêté pour Johan. Un client qui a une symbolique aussi forte, franchement, ily a peu de chance qu’il change d’avis. -Quand j’entends Anthony de l’autre côté, je prie. pour que ça se fasse. Il faut le faire. Il faut. -Je vais préparer la phrase etje vais te proposer le lettrage de Johan et tu choisiras entre les 2. -D’accord. (Musique PoP) -Pourquoi t’hésites ? -Non mais… Trop de rancoeur. -Terminé. Je vais te mettre le 1er. C’est ta phrase en rapport avec ton père. Voilà. Ca, c’est que Johan fait. Je te laisse faire ton choix. (Musique de suspense) -Je sais pas. La réaction d’Anthony m’agace. Ce que fait Johan, c’est tout, quoi. Il peut pas hésiter. Tout ce qu’a fait son meilleur ami, pour lui. Il lui prouve encore aujourd’hui. C’est énorme. -Je suis au pied du mur. Je sais pas quoi choisir. Je me pose toutes les questions. Si je choisis le dessin avec la phrase de Francis Cabrel, est-ce qu’il me retrahira pas ?…”
“…En tout cas, ça m’a touchée. ‘J’espère. -Promis. -Ce tatouage et l’heure, pour moi, c’est un renouveau. C’est le symbole de notre amour. -Bonjour. -Bienvenue. -Lui, c’est Johan. Il est venu avec son amie Emilie. -Ça va ? -Emilie. S’il a pris rendez-vous dans mon salon, c’est pas par hasard. Que peut-on faire pour vous ? -Je veux un tatouage… -Pour me réconcilier avec mon meilleur ami. -Oui. Depuis un an, maintenant, on se parle plus. Je sais par des amis en commun qu’Anthony se fait tatouer aujourd’hui dans ce salon. J’ai décidé de forcer le destin, de renouer le contact et de le rencontrer J’ai appris qu’il se faisait tatouer ici, doncj’ai pris rendez-vous aussi. -Si je comprends bien, il ne sait pas que tu es là. -Il n’est pas au courant. (Musique de suspense) -Son pote n’est pas au courant de la présence de Johan. Ça fait plusieurs mois qu’il l’évite. Franchement, sacrée prise de risque. -Je me sens piégé C’est un guet-apens. Je suis pas venu pour ça, mais pour un tatouage. -Tu regrettes pas ? -L’ambiance est pas froide, mais glaciale. J’espère que c’était pas inutile. -Il est taré ! -Qu’attends-tu de nous ? -Il est fan de Francis Cabrel….”