Main Content

Dans Drôles pour toujours : Maillan, Poiret, Serrault sur France 3

“…J’étais trop jeune pour lui écrire une pièce aboutie, mais moi vivant, on parlera toujours d’elle. -Les amis c’est comme les pommes, difficile à attraper. Ils arrivent avec l’automne, on les voulait en été. *Les amis au téléphone, impossible de raccrocher. ‘Seulement quand il n’y a plus personne, *je passe mes nuits à les appeler. Les amis, c’est une étoile qui n’en finit pas d’briller, une musique de carnaval qui cavale dans l’escalier. Les amis font du scandale et les voisins tapent du pied. Entre nous, j’m’en fous pas mal: faut pas taper sur l’amitié ! -Avec ce seule-en-scène, la Maillan est revenue à la source de son art. Mais la comédienne est fatiguée. Le 12 mai 1992, elle tire sa révérence à 69 ans seulement, après une représentation de “Pièce montée”. -C’est compliqué pour moi de revoir cette pièce. Ouais, compliqué. Parce que si j’avais su, ben voilà ! On lui aurait dit d’arrêter plus vite pour aller à l’hôpital: à quelques jours près, elle devait être opérée du coeur et gagner quelques années précieuses. Voilà ! -Effondré par la mort de ses 2 amis, Michel Serrault va poursuivre seul durant les 15 années qui lui restent un parcours d’exception. Mais il n’a plus le coeur à rire et c’est désormais dans des rôles dramatiques qu’il excelle. -Alors quand Charles Aznavour lui propose de former un duo sur l’air de “Tu te laisses aller”, l’acteur âgé de 69 ans ne veut pas rater cette occasion….”