Main Content

Dans Consomag sur France 5

“…La découverte de ce livre a été un choc pour moi, ily a une trentaine d’années. J’ai découvert un fort concept. L’engagement est souvent dans la désobéissance. Pourquoi lui faire la guerre? Gandhi prônait la non-violence. C’était une découverte extraordinaire. – F.Busnel: On va rester dans le temps de la littérature. On va poser des questions au lieu d’apporter des réponses. C’est peut-être ça qui est intéressant dans la littérature: multiplier les questions plutôt Vous oubliez les idéologues. Voici “Le train dErlingen ou la métamorphose de Dieu”, sous la signature de Boualem Sansal. Nous arrivons à la fin de l’émission. Merci d’y avoir participé. Merci, Rachida Brakni, de nous avoir apporté votre voix. Vous pouvez retrouver tous les livres dont nous avons parlé ce soir sur le site de France TV. Vous pouvez également gagner les livres en vous connectant sur les réseaux sociaux. Roberto Saviano nous a dit tout le bien qu’il en pensait tout à l’heure. Vous pouvez répondre à la question qui vous sera posée sur les réseaux sociaux et repartir avec l’un des livres. Ce n’est pas beau, ça? Pour terminer, je voudrais rendre un hommage à celui qui a peut-être écrit l’une des plus belles définitions de ce qu’était écrire. Il se trouve que c’est la dernière des quelques 2 000 chansons qu’il a composées. Charles Aznavour n’était pas seulement un chanteur….”