Main Content

Dans Claude François : 40 ans après, les secrets d’une idole sur TF1

“…Musique douce finit par trouver le havre de paix qui lui manquait. Cet ancien moulin à Dannemois, à une cinquantaine de km de Paris. -Claude en a fait un petit Trianon. y passe ses week-ends. Rien ne semble trop beau. Il y investit des sommes folles. Aquarium géant… cave à vin digne d’un grand restaurant… et la même piscine qu’Elvis. Pour Claude François, c’est comme une revanche sur le destin. -Dans ce monde enchanté qu’il va se recréer, il recrée le paradis perdu de l’enfance. -C’est un peu une maison de campagne idéale. Mais ce qui était extraordinaire, c’est qu’il avait la plus belle cave de vin de Paris alors qu’il ne buvait pas. -Un bonheur que le chanteur aimerait partager. Car depuis son divorce, il est célibataire. Mais en septembre 1964, alors qu’il se produit à l’Olympia, en coulisses, une groupie pas comme les autres tombe sous le charme de la star. Laisse tomber les filles Un jour, c’est toi qui pleureras -C’est France Gall. En 1964, elle fait ses débuts dans la chanson avec “Laisse tomber les filles”. -Tu n’auras personne Pour te consoler Tu ne l’auras pas volé -Son père, célèbre parolier, écrit pour Edith Piaf et Charles Aznavour….”