Main Content

Dans Charles Aznavour, l’intégrale sur France 3

“…Coule comme un vin merveilleux. Que je déguste et qui me grise. Et me trouble d’âme et de corps. Et je te prends par gourmandise. j’en redemande encore. -Et il y ale cinéma, et ce cinéma vous a gâté. Si on regarde les films… -La chance. -“La Tête contre les murs”. -Dans une carrière pas très importante, j’ai peu tourné, j’ai eu… -Plus avec les apparitions. A la demande d’un camarade, je passais 10 secondes à l’écran. Je trouve que c’est comme… J’aime le cinéma comme on aime jouer le répertoire. Grand ou petit rôle, c’est le répertoire. Mon coeur se trouve au bout du monde. Et moi, je vis au jour le jour. Comptant les heures et les secondes… Me séparant de mon amour. Quand on 5€ reverra… Ma vie renaîtra. Et je sécherai mes pleurs… Sur tes joues, mon ange. Dans tes bras, en cherchant l’oubli… Des jours désunis… Résonnera dans mon COGUI’… La marche des anges. -Charles Aznavour présentait le film de Denys de la Patellière, “Un taxi pour Tobrouk”….”
“……”