Main Content

Dans C’est votre vie ! sur France 2

“…-Merci Calogero. J’espère que vous passez une excellente soirée avec nous. Vous pouvez réagir sur les réseaux sociaux. Je continue, car c’est sûrement lui qui vous a donné le goût de la musique, c’est votre père. Robert GaIl a écrit pour les plus grands artistes. Edith Piaf, Hugues Aufray. On lui doit une chanson merveilleuse chantée par Charles Aznavour, qui raconte quelque chose qui lui est propre à lui, Robert Gall. -Oui. Sa mère est morte, c’est-à-dire ma grand-mère. Il a écrit une chanson qui racontait son histoire, “La Mamma”. Mais il l’a mise dans un autre pays, pour qu’on puisse plus facilement l’entendre. “Elle va mourir la mamma”, c’est mieux que “elle va -Mais on ne savait pas que c’était votre grand-mère. -C’était ma grand-mère, que j’adorais. J’avais 13 ans quand elle est morte. -Quand vous étiez enfant, votre papa vous emmenait voir Charles Aznavour sur scène ? -Oui. Il m’emmenait avec lui en tournée, comme ça, la nuit, dans un autre pays. -Ce soir, le grand Charles a tenu a rendre hommage a sa manière à votre père. Charles Aznavour parle de celui qui vous lie tous les deux….”
“…Et que diront les gens ? -Merci Calogero. J’espère que vous passez une excellente soirée avec nous. Vous pouvez réagir sur les réseaux sociaux. Je continue, car c’est sûrement lui qui vous a donné le goût de la musique, c’est votre père. Robert GaIl a écrit pour les plus grands artistes. Edith Piaf, Hugues Aufray. On lui doit une chanson merveilleuse chantée par Charles Aznavour, qui raconte quelque chose qui lui est propre à lui, Robert Gall. -Oui. Sa mère est morte, c’est-à-dire ma grand-mère. Il a écrit une chanson qui racontait son histoire, “La Mamma”. Mais il l’a mise dans un autre pays, pour qu’on puisse plus facilement l’entendre. “Elle va mourir la mamma”, c’est mieux que “elle va -Mais on ne savait pas que c’était votre grand-mère. -C’était ma grand-mère, que j’adorais. J’avais 13 ans quand elle est morte. -Quand vous étiez enfant, votre papa vous emmenait voir Charles Aznavour sur scène ?…”
“…J’ai le droit de vivre heureux. Et que diront les gens ? -Merci Calogero. J’espère que vous passez une excellente soirée avec nous. Vous pouvez réagir sur les réseaux sociaux. Je continue, car c’est sûrement lui qui vous a donné le goût de la musique, c’est votre père. Robert GaIl a écrit pour les plus grands artistes. Edith Piaf, Hugues Aufray. On lui doit une chanson merveilleuse chantée par Charles Aznavour, qui raconte quelque chose qui lui est propre à lui, Robert Gall….”
“……”