Category: Discussions dans des emissions TV

Dans Le divan de Marc-Olivier Fogiel sur France 3

“…Enorme, le titre, énorme! “On ne peut pas plaire à tout le monde”! Au moins, l’étiquette correspond au produit. – L. Gerra : Alors, c’est vrai que je vous imitais dans votre période télé, question un peu rentre-dedans, etc. Vous n’avez pas du tout le même débit. Mais moi qui ai l’occasion de vous écouter à la radio, vous avez effectivement changé ce qu’on appelle un petit peu la prosodie, la musicalité de la voix. Il y a encore le petit “han”. – M.-O. Fogiel : Je ferai des efforts, notamment ce soir. En tout cas, on n’est pas là pour parler de moi mais de vous. On va essayer de comprendre comment et pourquoi vous êtes devenu l’imitateur préféré des Français. Tous les matins sur RTL, où on officie tous les deux, il y a plus de 2 millions d’auditeurs qui vous écoutent. C’est le quart d’heure radio le plus écouté de France. Vous êtes sur scène en ce moment, c’est quelque chose qui dit beaucoup de vous car quand vous êtes à Paris, vous allez dans toutes les petites salles qui ont vu vos débuts. Vous étiez récemment au Déjazet, là vous êtes bientôt au Palais des Sports, du 9 mai au 6 juin, puis du 8 au 10 juin au Palais des Congrès. Vous refaites toutes les salles que vous avez faites, vous qui êtes un peu nostalgique du passé… – L. Gerra : Absolument. Bande originale du film “Titanic”. Il imite Céline Dion. – Bonsoir, c’est votre amie Céline. Je suis tellement contente d’être là. Pourtant, vous avez vu, de temps en temps, je chante en playback sur C’est mon mari René, il veut pas trop que je m’use la membrane. – Bonsoir, c’est votre ami Francis Cabrel……”

Grand choix de protections auditives professionnelles

protection anti bruit sommeil

E-commerce référence en matière de vente à distance de protection auditive, Alvis Audio s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises. Cet expert présente un catalogue complet de bouchons et de casques anti-bruit, de bouchons pour oreille permettant de se préserver à l’abri des résonnances trop élevées, comme sur les chantiers, dans les concerts ou lors de déplacement à moto par exemples.

Dans Imitateurs, des voix pas comme les autres sur France 4

“…Il faudra attendre l’avènement de la radio puis de la télévision pour enfin mettre une voix sur un visage. -Quand la télévision apparaît, ces imitateurs inconnus vont prendre un visage célèbre. -Le 1er imitateur à se révéler s’appelle Henri Tisot. -Pour une fois, il y aurait l’avantage de poser des questions et de m’immiscer dans les conversations, sans qu’il soit question que j’y réponde moi-même. -Ce pensionnaire de la Comédie française casse la baraque en imitant son idole. -Henri Tisot a été une star incroyable, en France. -Un jour, une dame se poudrait pendant la conférence de presse. Je lui ai dit: “Nous allons attendre que cette dame ait terminé “son travail.” Elle était tellement surprise, son poudrier à la main, en train de se poudrer, qu’elle a dit: “Oh, mon général ! Excusez-moi.” C’était si sincère que je me suis dit : je suis de Gaulle, je peux continuer. -Au début des années 60, H. Tisot sort un disque d’imitations du Général, qui se vend à plus d’1 million d’exemplaires. -A présent, tout le monde veut parier sur la France. -Et ta soeur ? -Peu critique… -Ma soeur est au Panthéon, priant le bon Dieu que tu sois moins con. -Sa caricature amuse le Général. -En privé, le général de Gaulle, pour amuser ses enfants ou ses petits-enfants, reprenait une phrase ou un sketch d’Henri Tisot. -Vous n’avez pas de nouvelles à prendre des membres de ma famille ? -Défricheurs de talent, les cabarets se mettent alors en quête de ces nouveaux artistes de la voix. -Je vais prendre celui qui en gagne le plus, enfin on le dit: Charles Aznavour….”

Dans 300 choeurs chantent les plus belles chansons des années 90 sur France 3

“…Pour que tu m’aimes… Femme, sans flamme, sans drame, sans charme, mais femme… Merci, merci beaucoup. Applaudissements. – E. Moire : “Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai” fait partie de l’album “Samedi soir sur la Terre”, et c’est pour moi le plus bel album de Cabrel. Il y a des chansons comme “La Corrida”, “Samedi soir sur la Terre”, “Octobre”. C’est un album qui me suit depuis des années et de pouvoir interpréter ce genre de chanson, c’est un cadeau à chaque fois. Quand tu dois interpréter une chanson aussi bien écrite, aussi bien composée, tu as juste à penser à ce que tu es en train de dire et pas essayer de faire une performance. C’est l’exercice que je préfère dans mon métier. – Tal : C’est un plaisir d’accueillir l’artiste qui va suivre. Avec les Choeurs de France il a choisi d’interpréter la très belle chanson d’amour de 1994 de Francis Cabrel “Je t’aimais, je Un tonnerre d’applaudissements pour Emmanuel Moire et les Choeurs de France!…”