Category: Discussions dans des emissions TV

Dans Tout le monde veut prendre sa place sur France 2

“…On dépend de ça et après, on s’arrange entre nous pour avoir un jour de congé. -A Paris, il manque quoi? Des terrains de basket, de foot, des piscines. -Des stades, des piscines, de la place. -Vu le prix du m2 à Paris… -Compliqué. -Ça bouffe. Il faut sortir de Paris ? -J’ai la chance d’être dans un collège immense. -Dans le 20e. On a pas mal d’installations autour et a l’intérieur du collège. La plupart des établissements doivent sortir. -Vous, vous restez dans le bahut. Vous n’avez pas la piscine ? -Non. C’est assez rare à Paris. -Je sais. Quel est le sport… -Ma spécialité ? -Que vous aimez bien. -Le tennis. -Il n’y en a pas -Je suis mal tombée. -Vous enseignez dans quelle tenue ? -Jogging, Iegging. Voilà. Pas short et brassière ? Dommage. -Même à la piscine. -Pardon ? -Vous nagez en jogging. C’est moche pour les microbes. Justement, vous êtes parisienne. -Jean Nouvel. -Non, c’est Pei. Inaugurée en 1989. -On va viser l’éternité. On est tellement bien ici. On va tout faire comme si on était partis pour rester. -Rester, rester, rester. -On n’est même pas pressés. rester. -Qui c’est ? -Cash. Cabrel. Francis Cabrel. -Non. L’excellent Francis Cabrel….”
“…On dépend de ça et après, on s’arrange entre nous pour avoir un jour de congé. -A Paris, il manque quoi? Des terrains de basket, de foot, des piscines. -Des stades, des piscines, de la place. -Vu le prix du m2 à Paris… -Compliqué. -Ça bouffe. Il faut sortir de Paris ? -J’ai la chance d’être dans un collège immense. -Dans le 20e. On a pas mal d’installations autour et a l’intérieur du collège. La plupart des établissements doivent sortir. -Vous, vous restez dans le bahut. Vous n’avez pas la piscine ? -Non. C’est assez rare à Paris. -Je sais. Quel est le sport… -Ma spécialité ? -Que vous aimez bien. -Le tennis. -Il n’y en a pas -Je suis mal tombée. -Vous enseignez dans quelle tenue ? -Jogging, Iegging. Voilà. Pas short et brassière ? Dommage. -Même à la piscine. -Pardon ? -Vous nagez en jogging. C’est moche pour les microbes. Justement, vous êtes parisienne. -Jean Nouvel. -Non, c’est Pei. Inaugurée en 1989. -On va viser l’éternité. On est tellement bien ici. On va tout faire comme si on était partis pour rester. -Rester, rester, rester. -On n’est même pas pressés. rester. -Qui c’est ? -Cash. Cabrel. Francis Cabrel….”

Dans C à vous sur France 5

“…- Anne-Elisabeth: Il vous torture aussi? – C.Frot: Oui. Il est pervers, c’est un méchant. Mais ça se retourne un peu. – Anne-Elisabeth: Marguerite finit par tous les conquérir? Mais son innocence est très troublante pour le monde scénique qui l’entoure. Tout le monde est un peu désarmé. – Anne-Elisabeth: Dans le film, Marguerite pousse sa voix, quitte à se blesser. Chimène, ça vous est arrivé après un concert. Vous avez été obligée de garder le silence? – C.Badi: Oui, après 2 concerts particuliers. Le grain n’était plus là. Cela a été une période difficile. – Anne-Elisabeth: Vous ne pouviez plus parler, plus rire? – C.Badi: Oui, c’était le silence. On prend des coups de glotte et ça abîme les cordes vocales. C’est très mauvais. Il y a d’autres choses à prendre en considération aussi. – C.Frot: Dans le film, à un moment donné, il y a un accident. – C.Badi: J’ai un rire particulier donc je ne me ménage pas quand je rigole. Il faut apprendre le silence et la patience. Cela m’a permis de voir plein de choses, c’est un mal pour un bien. – Anne-Elisabeth: Catherine, ce personnage est inspiré de la chanteuse américaine F.Foster Jenkins, qui s’est produite à Londres. – C.Frot: Oui, tout le monde venait pour rire. – Anne-Elisabeth: Son histoire va être adaptée aussi aux Etats-Unis avec M.Streep. Ce sera adapté par S.Frears. M.Streep pense que les acteurs, à partir de 40 ans, se voient offrir des rôles plus intéressants….”
“…- Pierre: Il est remarquable. – Anne-Elisabeth: Il vous torture aussi? – C.Frot: Oui. Il est pervers, c’est un méchant. Mais ça se retourne un peu. – Anne-Elisabeth: Marguerite finit par tous les conquérir? Mais son innocence est très troublante pour le monde scénique qui l’entoure. Tout le monde est un peu désarmé. – Anne-Elisabeth: Dans le film, Marguerite pousse sa voix, quitte à se blesser. Chimène, ça vous est arrivé après un concert. Vous avez été obligée de garder le silence? – C.Badi: Oui, après 2 concerts particuliers. Le grain n’était plus là. Cela a été une période difficile. – Anne-Elisabeth: Vous ne pouviez plus parler, plus rire? – C.Badi: Oui, c’était le silence. On prend des coups de glotte et ça abîme les cordes vocales. C’est très mauvais. Il y a d’autres choses à prendre en considération aussi. – C.Frot: Dans le film, à un moment donné, il y a un accident. – C.Badi: J’ai un rire particulier donc je ne me ménage pas quand je rigole. Il faut apprendre le silence et la patience. Cela m’a permis de voir plein de choses, c’est un mal pour un bien. – Anne-Elisabeth: Catherine, ce personnage est inspiré de la chanteuse américaine F.Foster Jenkins, qui s’est produite à Londres. – C.Frot: Oui, tout le monde venait pour rire. – Anne-Elisabeth: Son histoire va être adaptée aussi aux Etats-Unis avec M.Streep….”

Dans Le grand 8 sur D8

“…- LaurenceFerrari: On va voir un – LaurenceFerrari: Voilà. C’était un extrait de “Rose”, votre album. – RoselyneBachelot: Vous avez choisi ce titre à partir de références historiques, la rose blanche contre le nazisme et la rose rouge du socialisme. Est-ce que vous avez envie de d’écrire des chansons plus engagées que celles que vous avez developpees dans vos thèmes actuels, avec votre petite fille de 3 ans? – CoeurdePirate: Peut-être. Je ne sais pas si je l’ai fait volontairement dans cet album, mais il y a des chansons qui peuvent parler à certaines personnes, par rapport à la situation politique au Canada ou ici. Après, je ne suis pas une artiste engagée. Je le suis dans ma vie personnelle mais pas en chanson. – ElisabethBost: Vous écrivez de trèsjolies paroles. 7 des 11 titres sont en anglais. Est-ce que c’est une volonté d’être davantage comprise? Pourquoi autant de titres en anglais? – CoeurdePirate: C’était pour rejoindre les gens qui m’attendent depuis des années. Je n’avais pas les ressources pour aller en Amérique du Sud ou dans l’Est de l’Europe. Pour le coup, j’ai les ressources necessaires pour aller rejoindre mes fans qui m’ècoutent depuis toujours. – HapsatouSy: Cet album est très diffèrent de ce que vous faisiez avant. En 2007, vous avez commencé à ecrire suite à une rupture. J’ai ete très surprise d’entendre que vous adoreriez faire un duo avec Drake. Vous avez chanté avec Francis Cabrel, Julien Doré……”

Dans 28 minutes sur Arte

“…La population qui vit de l’activité agricole diminue. Pour autant, la population qui vit sur les territoires ruraux augmente. – E. Quin : Quelle est cette population – H. Le Bras : C’est un sujet qui a été occulté par une espèce de peur des Français du ete occulte par une espèce de peur des Français du désert français. La campagne se dèsertifie. Ensuite, on a parlé de diagonale du vide. A partir de l’an 2000, maintenant c’est les communes jusqu’à 2.500 habitants qui s’accroissent rapidement. Dans certains cas, ce sont des étrangers qui s’installent ou des retraites. Dans le Languedoc Roussillon, ce sont des jeunes qui s’installent pendant les vacances. Il faut voir cas par cas la manière dont ce peuplement se refait. Ça n’a pas été du fait de cette obsession du – A. Leparmentier : Est-ce que cela se passe bien ? N’ètons-pas trop optimistes ? – H. Le Bras : Plus on est loin d’une grande ville, plus la population augmente. Ce sont des densités plus fortes. En Allemagne, la croissance est egale sur tout le territoire. La France est en train de suivre un chemin qui est celui de tous les pays d’Europe. – E. Quin : Nadia, certains hommes politiques ont imaginé une solution opportune pour repeupler les zones dèpeuplèes en France. Les migrants et les réfugiés. – N. Daam : C’est une idée exprimée par différentes personnes dont le chanteur Charles Aznavour….”

Dans Hit Talent sur W9

“…Gitano Le coeur qui bat sous ma peau -Un mélange de guitares et de sonorités latines et un clip avec des clins d’oeil aux origines du chanteur : soleil, guitare et flamenco. Une recette qui a permis au titre d’être un tube de l’été 2014 et un clip visualisé plus de 50 millions de fois. Le 1er tube gipsy pop de l’histoire. Car Kendji Girac a créé un nouveau style musical mélangeant pop et musique gitane. Mais son succès ne semble pas l’avoir changé. Il dormirait toujours dans une caravane. De son côté, si Thomas Dutronc est attaché à la Corse, c’est en découvrant à 18 ans Django Reinhardt qu’il décida de se lancer dans une carrière musicale. Un style qu’il a réactualisé avec “Comme un manouche sans guitare”. Un album au nom équivoque, ou comment chanter son amour pour la culture gitane dans ce tube. Comme un château sans manoir Quand t’es pas là Je suis comme ça -Un tube de 2007 désigné “chanson originale de l’année” aux Victoires de la musique. Un titre resté 30 semaines dans le top des ventes. Le 1er succès populaire a mélanger musique manouche et chanson française. Thomas Dutronc a mêlé chanson et musique gitane, mais Kendji Girac a créé un style musical. Difficile de les départager. C’est un match nul. Poursuivons avec une autre catégorie : qui a misé sur la bonne compilation de reprises ? Si Kendji Girac s’est fait repérer sur Internet avec sa reprise de “Bella” de Maître Gims, quelques mois plus tard, il a revisité “La Bohème”, chanson mythique de Charles Aznavour avec son style gipsy inimitable….”

Dans C’est au programme sur France 2

“…Ça le regaine. – Laurence: Vous avez failli tomber? – Sophie: C’est la nouveauté de la saison. – Laurence: On enduit, on rince et on sèche. – Valérie: Et c’est fini. – Sophie: Alexandre? – Alexandre: J’adore les frisottis. Parlez en français, “des petits cheveux neufs”. Voici des astuces. On nous dit d’utiliser un T-shirt en coton plutôt qu’une serviette éponge pour essorer. Dominique nous dit qu’il faut couper les cheveux plus souvent pour qu’ils soient plus denses. Victoire nous dit de ne jamais se brosser les cheveux mouillés car ça les fragilise. – Laurence: Ça dépend de la brosse. – Alexandre: Vous vous souvenez – Sophie: Jean-Pierre? – Alexandre: Il nous dit bonjour. Il vous a suivie sur Facebook toutes les vacances. L’oreille blanche fait son chemin grâce à vous. Ça signifie qu’on entend mal. Il a rencontré C.Aznavour Il a promis de la porter….”