Category: Discussions dans des emissions TV

Télécharger votre appli code de la route gratuitement

appli android code de la route

Vous cherchez un complément au cours de code afin de vous entrainer avant l’examen officiel ? Découvrez l’efficacité du forfait test de permisecole.com. Grâce à celui-ci vous pourrez effectuer des séries de test du code de la route en ligne qui sont naturellement accompagnés de leur corrigé. Cette méthode est infaillible pour obtenir un résultat satisfaisant à l’épreuve théorique du permis.

Comment choisir sa friteuse professionnelle

friteuse pro

Vous souhaitez équiper votre restaurant ou votre pizzeria avec du matériel de cuisine haut de gamme et pas cher ? C’est donc sur le site officiel de Gastro Mastro, materielpizzadirect.com, qu’il faut vous renseigner. Ce spécialiste de la vente d’équipements à destination des professionnels présente un rapport qualité/prix imbattable sur un éventail complet de produits.

Dans Le grand bêtisier sur TF1

“…-En parlant d’idole, je reviens sur l’histoire de Dany Boon. Voici les images de votre rencontre avec Dany Boon. Ça s’est passé sur le plateau d’Arthur, en forme ce soir-là. Les plus belles gaffes des animateurs. -Iris, vous vous souvenez de la rencontre ? -C’était mon rêve. -Attends, attends ! Rires -Oui, elle a des rêves modestes… -Et donc ? -C’était ton rêve ? -C’est Sylvie Tellier. Elle m’a demandé quel était mon rêve. J’ai dit “rencontrer Dany Boon”. Et le lendemain… -La misère du rêve ! -Et puis : “Coucher avec Franck Dubosc”. -Dans la catégorie jeux télé, il faut éviter de donner la réponse. -Qui chante, en 83… *”Time After Time” -Vous vous en êtes pas rendu compte, il y a une fan qui connaissait. Sosie parfaite de Cyndi L… Euh… Qui chante ? Applaudissements -CyndiLauper? -Eh non ! Le gros salaud ! Oui, c’est Cyndi Lauper. -Allez applaudirjulien Clerc pour ses 150 ans de carrière. J’ai dit “ses 150 ans de carrière”. -Il les fait pas ! -Il a confondu avec Charles Aznavour….”

Dans Jamel et ses amis au Marrakech du rire 2017 sur W9

“…-Mais bien sûr que je le dis mieux que toi ! Applaudissements -Bon, écoute, Monsieur qui me ressemble un tout petit peu… je vais pas m’énerver, je reste calme. Si tu pouvais nous laisser tranquilles et nous laisser travailler, ça nous arrange. -Atten ds, atten ds. Ça fait 7 ans que je présente des artistes ici, chez moi, Donc si tu pouvais nous laisser travailler, s’il te plaît. -Viens, viens. J’ai un ami… Tu me connais depuis tout petit? -Depuis longtemps, 30 ans. -Dis-lui que moi, c’est moi. -Tais-toi, s’il te plaît. -Le vrai Jamel, il est là, à gauche. -On va faire la présentation ensemble, et après, tu disparais de ma vie, s’ilvous plaît. -D’accord, mais c’est parce que c’est moi. -Ladies and gentlemen… -Mesdames et Messieurs… -Pour la première fois un extrait d’une pièce de théâtre que j’ai adorée. C’est l’histoire de 3 mecs qui sont en prison et qui doiventjouer une pièce devant la ministre pour avoir un allégement de peine. Vous allez prendre un malin plaisir. Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs… -La grande évasion ! Ils rient. Iljoue “Ya Rayah” de Rachid Taha. -Eh, vous avez senti le tremblement de terre ? -C’est Nabil, il danse ! -N’importe quoi. -C’est pas possible. Je vous laisse 10 minutes, tu te prends pour le Francis Cabrel de Marrakech et toi, Nabil, quand tu danses, ta tête veut, mais ton corps veut pas….”

Dans Audition secrète sur M6

“…-Déborah a alors abandonné la musique pour soutenir ses parents. -La famille, c’est sa priorité. Elle nous a beaucoup aidés, mais elle s’est laissée… Elle s’est mis entre parenthèses. -C’était sans compter sur la volonté de ses parents. Convaincus du talent de leur fille, ils lui ont fait passer une audition secrète pour la pousser à reprendre la musique. Son petit ami lui a fait croire qu’il venait à Paris pour un week-end mais ce n’est pas ce qu’il s’est passé. (Musique émouvante) (-Silence, elle arrive. ) -Elle est à 10 000 lieues d’imaginer. -Tu crois ? -Ouais, ouais. -SURPRISE ! Applaudissements Quand je me suis retrouvée là, je savais pas ce que je faisais là. Bonjour, je suis Eric. -Je croyais que j’étais le clou du spectacle d’Eric Antoine, qu’il m’avait fait apparaître sur scène etje me suis dit: “Quelle surprise bizarre il m’a fait, mon chéri. ” -Elle se dit: “C’est une erreur, c’est pas possible.” -Y en a que tu connais. -Les larmes de Déborah et l’émotion de sa famille ont particulièrement touché Pascal et Julien, avant qu’elle accepte de chanter. Et une fois sur scène, elle a réussi à les toucher comme personne. (Francis Cabrel, “La corrida”) -Dans les premiers moments J’ai cru Qu’il fallait seulement se défendre Mais cette place est sans issue Je commence à comprendre -Elle a une intensité incroyable, un regard incroyable, une façon de chanter assez exceptionnelle et assez rare….”