All posts by admin

Dans Une maison, un artiste sur France 5

“…Lui était au piano, moi j’étais au cahier. Il y avait une petite table comme ça, bon ! Et puis, il cherchait de son côté, je cherchais du mien. Il travaillait vraiment ses chansons, parce qu’il avait un grand respect du public. Il voulait lui donner le meilleur. -On est à la ferme, dans la cabane, dans le chalet. On est bien. Et on travaille. C’est le Poitou. -Dans la maison, rien n’a changé. Des 3 salons du rez-de-chaussée, celui-ci est le plus grand. Au mur, un cadre de piano à queue. Même s’il ne travaille jamais dans sa maison, Bécaud aime avoir des pianos dans toutes les pièces. Inconditionnel de la nature, le chanteur a voulu la retrouver à l’intérieur. Au pied de l’escalier monumental qui orne sa demeure, il a placé un grand chêne de près de 800kg provenant de sa forêt. -Gilbert était très actif. Ici, Mais il se reposait en arrangeant un arbre ou en bricolant dans la maison. Ce n’était pas quelqu’un qui restait assis dans son coin. -Né en 1927 à Toulon dans une famille de petits commerçants, Gilbert Bécaud fait des études aussi brèves que médiocres. Mais simultanément, il suit des cours de piano au conservatoire de Nice. Monté à Paris dès la Libération, il met aussitôt à profit ses talents de pianiste dans divers cabarets. Il rencontre alors Charles Aznavour et Edith Piaf dont il devient un temps le compositeur….”

Dans 30 ans de musique sur M6 sur W9

“…Vous aviez toutjuste 13 ans. On regarde. -But I set fire to the rain Watched it pour As I touched your face Well, it burned While I cried ‘Cause I heard it Screaming out your name Your name I set fire to the rain… -Après plus de 3 heures d’émission, est-ce que vous êtes prêts à connaître le choix des spectateurs ? -Allez, on y va. La 5e saison de La France a un incroyable talent… (Musique à suspense) -Est remportée par… -Bravo, Marina. Bravo à tous. -Alors, Marina ? -Merci à tous ceux qui ont voté. Franchement merci, merci, merci. Applaudissements -A toutjuste 13 ans. Ça vous fait quoi de revoir ça ? -Ouais, beaucoup d’émotion. Je m’attendais pas à cette victoire. C’était “ouah” ! -A ce point? Vous vous y attendiez pas du tout? -Je pensais pas que c’était possible. Jamais un chanteur n’avait gagné. Mais c’était ce que je voulais le plus au monde. C’était un choc total. -Merci beaucoup, Marina. A tout à l’heure pour un titre de ce nouvel album. Merci beaucoup. -Ce soir, on revient sur les grandes émissions musicales qui ont marqué M6. Laurent Boyer nous a régalés grâce à ses interviews inimitables. Il s’est invité chez Johnny Hallyday, Jean-Jacques Goldman, Vanessa Paradis, Francis Cabrel, Véronique Sanson et beaucoup d’autres….”
“…-Merci beaucoup, Christophe Willem. A tout à l’heure pour notre plus grand plaisir. Depuis 1987, M6 a eu le plaisir d’accueillir un grand nombre de stars de la chanson. Je vous propose maintenant de nous arrêter un instant sur les grands interprètes masculins qui se sont succédés en 30 ans d’émissions musicales. Regardez ces images. Certaines ne nous rajeunissent pas. Applaudissements (Prince, “Kiss”) -Depuis sa création ily a 30 ans, M6 a mis à l’honneur les plus grands chanteurs, français ou internationaux. Dès ses premières heures, la chaîne a soutenu les artistes émergents de l’époque. Souvenez-vous, la fin des années 80, avec Florent Pagny, Marc Lavoine ou encore Patrick Bruel. (Musique douce) -On aurait pu se dire tout ça Ailleurs qu’au café d’en bas Que t’allais p’t-être partir Et p’t-être même pas rev’nir Mais en tout cas C’est qu’on pouvait en rire… -M6 a, dans ses archives, de véritables trésors. Autant de moments magiques et de parenthèses enchantées que nous ont offerts les artistes. -Ily aura des feuilles partout Couchées sur les cailloux Octobre tiendra sa revanche Le soleil sortira à peine Nos corps se cacheront Sous des bouts de laine Perdue dans tes foulards Tu croiseras le soir Octobre endormi aux fontaines… -Des stars bien installées mais avides de confidences vont offrir sur M6 des moments rares d’intimité et notamment dans Fréquenstar. Francis Cabrel, Jacques Dutronc ou Jean-Jacques Goldman, face à vous, entrouvrent un peu la porte de leurjardin secret….”

Dans J’irai dormir chez vous sur France 5

“…Voilà Erevan, la capitale. J’ignore pourquoi on ne dit pas “Yerevan” en français. Les Français font toujours différemment. Pareil pour Londres, on ne dit pas London. il fait très bon. C’est très agréable ! Merci beaucoup, mesdemoiselles ! Vous parlez français ? -OUI. -Toutes les 3 ? -Oui. Je trouve les gens très souriants. C’est très bien. Merci beaucoup. -Merci à vous. -Continuez à apprendre le français ! -Au revoir. -Heureusement que la plupart des panneaux sont traduits en anglais. Je ne connais pas cette écriture. Pourtant, j’en ai vu pas mal. Amharique, hindi… Mais pas ça. Un coup de klaxon. Bonjour, messieurs. Il parle russe. -Oui. -Ça va ? -Oui, français. You speak English ? Dommage. -Jacques Chirac, Arménie. -Azn avou r. -Aznavour, Jacques Chirac. -Ah, Joe Dassin ! Charles Aznavour….”

Dans Les 50 chansons préférées des Français sur W9

“…(Musique douce) -Jour 1, amour numéro 1 C’est l’amour suprême Dis-moi que tu m’aimes Je veux un jour numéro deux Une suite à l’hôtel Supplément mortel Je t’ai regardé toute la nuit Danser sur mon âme N’est plus permis 9 jours la vie c’est du velours Et l’éternité une nécessité Jour 10, variation du délice Que voudrais-tu faire Une balade en mer Chaque jour, dépendance à l’amour Pas de danse autour C’est le jour 1 Celui qu’on retient Celui qui s’efface Quand tu me retiens C’est celui qui revient Quand tu me remplaces Si c’était un jour sans Sans en avoir l’air De l’orage dans l’air T’as touché dans le mille Essence térébenthine Cachée dans la poitrine Chaque jour Dépendance à l’amour Acclamation -Merci beaucoup. -Louane, si on vous avait dit il y a 3 ans que vous seriez classée à la 24e position des chansons préférées des Français De tous les temps ! Vous l’auriez cru ? -Non, je l’aurais pas cru, c’est un honneur pour moi de faire partie de ce classement. Je voudrais vous remercier, parce que c’est… Assez… Assez incroyable. J’aimerais remercier Paxti Garat, qui a écrit la chanson. -En 23e position, un titre incontournable de Charles Aznavour, qu’on reconnaît tout de suite….”

Dans Les secrets du Plus Grand Cabaret du monde sur France 2

“…Ça vaut peut-être le coup de rééquilibrer en mettant le sable là et Blanchard ici pour renforcer la 2e partie. -Il a le sens de la balance artistique, de comment équilibrer une émission. Jusqu’à la dernière minute, il peut changer un ordre de passage et avec raison pour pas avoir un doublonnage de musique. Il reconnaît tout. -Un coup de Blanchard qui va réveiller le truc. Là, les machins… Ca, c’est gentil. Ca, ça va bouger. -Oui, oui, oui. -Je vais vous dire un secret. Il change ses conducteurs toutes les 10mn. -On fait 40 conducteurs par émission. C’est un casse-tête incroyable. On a le bon truc. Les Diavolo en premier. Après les chiens. Les gosses sont pas couchés. C’est mignon. Le quick change, très efficace. La bascule. Frisson. -Ce qui plaît, bien sûr, c’est les numéros. Mais c’est lui qui sait les choisir et les ordonnancer les uns par rapport aux autres. Comment mettre un peu de détente et de convivialité Il y a des codes du samedi soir. -S’il ne laisse rien au hasard dans l’élaboration du conducteur, il n’en est pas moins exigeant avec la réalisation qui doit surmonter beaucoup de contraintes pour restituer la magie du spectacle. -Un numéro de music-hall, c’est des gens qui travaillent dur. Patrick sait que les gens ne viennent pas le voir mais viennent voir les gens sur scène. Le découpage et la façon de filmer, c’était mettre en valeur que le numéro. Le reste après… Les “pouet pouet”… Je peux éviter. Ça ne sert à rien. Chanson de Charles Aznavour….”

Dans L’affiche de la semaine sur TF1

“…-L’autre. -“Ciel, ma mèche.” Je taquine la petite Véronique, rien de grave. Derrière l’autre, “Ciel, mon… -“Mon mari” et c’est la 1re bonne réponse ! -Voici maintenant l’équipe qui va jouer contre Véronique ! *-Allez, zou ! *”Dura” Guitariste chanteuse, Florence, de la Somme, est professeur de musique. Chaque été, elle échange sa maison, se fait des amis et économise. -Vous êtes belle. -Merci. -Oui ! -Elle est habillée en bleu, blanc, rouge ! *-Chanteur de pop chrétienne, accro à l’apéro du dimanche, Johan ne rate pas une course cycliste ! il pousserait bien ses adversaires à pédaler dans la choucroute. -Dans la petite choucroute, Jo, Jo, Jo, Jo-Jo-Jo ! *-Accro à son lit et coutumier des tutos sur Internet, Stéphane, des Côtes-d’Armor, est étudiant en langues. Il recherche une jeune femme à l’aise en cuisine. -Allez, on va chanter ! *-Viens à la maison *-Y a le printemps Qui chante -Vas-y, chante aussi. A la maison Tous les oiseaux t’attendent -Que chante-t-on, Florence ? Parce que c’est important de chanter. -Plein de choses, surtout du rock. -Du rock ? -Je suis une rockeuse. -Attention, la rockeuse vous interprète une “music rock’n’roll”. à vous. -A cappella ? -Vous avez un instrument ? -Où ça ? ma guitare. -Par là-bas. -C’est la guitare qui vous démange ? Faut la gratter. Voici le porteur de guitare C’est Francis Cabrel qui a perdu ses cheveux….”