All posts by admin

Dans Journal sur France 2

“…- Une rencontre, maintenant, avec l’une des comédiennes les plus populaires et les plus reconnues par le monde du cinéma. Meryl Streep entend toujours relever des défis avec des personnages surprenants. Cette fois, elle campe une rock star qui revient vers sa famille après avoir tracé sa route… – Ricki a abandonné sa famille pour devenir rock star, Meryl Streep est cette mère qui lâche quand même sa guitare quand sa fille est quittée par son mari. On savait l’actrice chanteuse, la voilà guitariste de rock, punk et déjantée… – Je pense que c’est le rêve de tout le monde d’être une rock star ou un rocker, pas une star, juste d’aller sur scène et de pouvoir jouer à la tête d’un groupe avec le son poussé à fond… – Meryl Streep chante toutes les chansons du film et elle a appris à jouer de la guitare électrique. – Je suis allée dans le vortex du rock’n’roll. Les accords de guitare, les doigts en sang et l’aspect déchiré de tout ça, c’était marrant… – L’actrice est face à sa fille, sa vraie fille dans la vie… Un duo qui donne sa force aux deux personnages. – Je ne crois pas que ça ait été une pression supplémentaire avec plus de stress… Pour moi, elle reste une maman. Elle et Ricki sont vraiment différentes mais elles aiment toutes les deux chanter. – Pour l’actrice la plus oscarisée du monde, Ricki est un rôle de femme forte qui vient encore enrichir l’impressionnante filmographie de Meryl Streep….”
“…Tombée amoureuse de Buzios, Françoise Lindemann s’est installée – Au départ, c’était essentiellement un village de Petit à petit, les pêcheurs ont vendu leurs maisons et ce sont les “touristes” qui se sont mis là. – Comme elle, la plupart des Français sont propriétaires de restaurants ou maisons d’hôtes de luxe. – J’était la 5e maison de la plage, il n’y avait rien. C’était sauvage. – Aujourd’hui, Buzios compte plus de 400 hôtels où businessmen et stars fortunés viennent trouver un refuge discret. – Passer 3 jours ici, c’est comme passer 15 jours en vacances ailleurs. C’est un coin de paradis. – Un paradis qui porte décidément bien son surnom de “Saint-Tropez brésilien”. – Une rencontre, maintenant, avec l’une des comédiennes les plus populaires et les plus reconnues par le monde du cinéma. Meryl Streep entend toujours relever des défis avec des personnages surprenants. Cette fois, elle campe une rock star qui revient vers sa famille après avoir tracé sa route… – Ricki a abandonné sa famille pour devenir rock star, Meryl Streep est cette mère qui lâche quand même sa guitare quand sa fille est quittée par son mari. On savait l’actrice chanteuse, la voilà guitariste de rock, punk et déjantée… – Je pense que c’est le rêve de tout le monde d’être une rock star ou un rocker, pas une star, juste d’aller sur scène et de pouvoir jouer à la tête d’un groupe avec le son poussé à fond… – Meryl Streep chante toutes les chansons du film et elle a appris à jouer de la guitare électrique….”
“…- Brigitte Bardot a transformé Saint-Tropez en une ville mondialement connue. Elle a fait pareil avec Buzios. Imaginez tout les reporters de la planete pendant 4 mois ici. Ça a changé le village à jamais. – Il espère ouvrir bientôt un musée dédié à Brigitte Bardot. En attendant, sur le port, une statue trône a l’effigie de la star française. Depuis sa venue, l’ancien village de pêcheurs a attiré de nombreuses autres Français. Tombée amoureuse de Buzios, Françoise Lindemann s’est installée – Au départ, c’était essentiellement un village de Petit à petit, les pêcheurs ont vendu leurs maisons et ce sont les “touristes” qui se sont mis là. – Comme elle, la plupart des Français sont propriétaires de restaurants ou maisons d’hôtes de luxe. – J’était la 5e maison de la plage, il n’y avait rien. C’était sauvage. – Aujourd’hui, Buzios compte plus de 400 hôtels où businessmen et stars fortunés viennent trouver un refuge discret. – Passer 3 jours ici, c’est comme passer 15 jours en vacances ailleurs. C’est un coin de paradis. – Un paradis qui porte décidément bien son surnom de “Saint-Tropez brésilien”. – Une rencontre, maintenant, avec l’une des comédiennes les plus populaires et les plus reconnues par le monde du cinéma. Meryl Streep entend toujours relever des défis avec des personnages surprenants. Cette fois, elle campe une rock star qui revient vers sa famille après avoir tracé sa route… – Ricki a abandonné sa famille pour devenir rock star, Meryl Streep est cette mère qui lâche quand même sa guitare quand sa fille est quittée par son mari….”
“…C’est ici que Brigitte Bardot a dormi, dans ce même lit. – Venue fuir les paparazzi de l’Hexagone dans les bras d’un Brésilien, Brigitte Bardot a passé 4 mois ici et laissé son empreinte. – Ca, c’est mon trésor. – Amoureux de l’icône française, José Wilson Barbosa collectionne tous les souvenirs de son séjour à Buzios. – Brigitte Bardot a transformé Saint-Tropez en une ville mondialement connue. Elle a fait pareil avec Buzios. Imaginez tout les reporters de la planete pendant 4 mois ici. Ça a changé le village à jamais. – Il espère ouvrir bientôt un musée dédié à Brigitte Bardot. En attendant, sur le port, une statue trône a l’effigie de la star française. Depuis sa venue, l’ancien village de pêcheurs a attiré de nombreuses autres Français. Tombée amoureuse de Buzios, Françoise Lindemann s’est installée – Au départ, c’était essentiellement un village de Petit à petit, les pêcheurs ont vendu leurs maisons et ce sont les “touristes” qui se sont mis là. – Comme elle, la plupart des Français sont propriétaires de restaurants ou maisons d’hôtes de luxe. – J’était la 5e maison de la plage, il n’y avait rien. C’était sauvage. – Aujourd’hui, Buzios compte plus de 400 hôtels où businessmen et stars fortunés viennent trouver un refuge discret. – Passer 3 jours ici, c’est comme passer 15 jours en vacances ailleurs. C’est un coin de paradis. – Un paradis qui porte décidément bien son surnom de “Saint-Tropez brésilien”. – Une rencontre, maintenant, avec l’une des comédiennes les plus populaires et les plus reconnues par le monde du cinéma. Meryl Streep entend toujours relever des défis avec des personnages surprenants….”

Dans 50mn Inside sur TF1

“…-A peine le temps de profiter de la ferveur, Lilian doit déjà penser à la suite. Ce mardi, 3e etape dans son département natal du Doubs, dans le village où il habitait lorsqu’il était fromager. Pour conquérir le public, la maison de disques a besoin très vite de photos pour la couverture de l’album en préparation et pour les affiches de la future tournée. -Tourne-toi. Approche-toi. -Le photographe Yann Orhan a choisi de jouer la carte de l’authenticité. Comme Kendji qui affichait ses origines gitanes, Lilian marque son attachement à sa terre franc-comtoise. Il a choisi de poser devant cette ferme traditionnelle du XVIIIe siècle. -C’est lui qui m’a parlé de ce lieu. Il avait envie d’un truc Le plus authentique, c’était de venir chez lui, là où il se sentait bien. -Ma ligne de conduite, c’est la simplicité. En tout cas, j’essaye. Je pense que c’est ce que j’ai envie de transmettre. Ça va se ressentir dans les photos, dans les textes, dans tout l’univers. -La maison de disques en est persuadée, cette image qui a séduit le public, c’est la même qui peut faire son succès. -Sa proposition de style, de discours, est déjà tellement evidente et forte que ça serait une erreur pour nous d’essayer de la transformer. On fait très attention. Et il le défend très bien. On fait en sorte qu’il reste qui -Après le single, Lilian s’attaque à la préparation de son premier album. Il est accompagné par des artistes comme Zazie et Grand corps malade. -Ce qui va être plus difficile, c’est de faire un disque qui ait Ses chanteurs préférés sont Francis Cabrel et Bruce Springsteen….”
“…-Et le personnage? C’est ce que j’aime et que beaucoup de personnes ont aime. -Un engouement qui rappelle celui pour Kendji, vainqueur 1 an plus tôt de The Voice. -Kendji est quelqu’un de très solaire, il fait de la musique rythmée. Je copie pas. Je fais ce que j’ai envie de faire. J’apporte autre chose, différemment. -Lilian Renaud, 23 ans, connaîtra-HI le même destin que son aîne, qui cette annee est devenu le meilleur vendeur de disques de tous les chanteurs français? Il chante ” Hallelujah ” de Leonard Cohen. Nancy il y a une semaine. C’est dans son ancienne école de musique que Lilian fait sa rentrée. Là où pour lui tout avait -C’est ici que j’ai fait mes premiers pas dans la musique. C’est ici que j’ai été repéré. -Il revient dans cette école pour repeter, car demain, il doitjouer devant des milliers de personnes. -Ouais! -Un parcours hors du commun pour ce jeune homme qui avait choisi l’an dernier de renoncer à son métier de fromager pour se lancer dans la musique. Dans cette salle, il fut dès le premierjour repère par un des enseignants, et egalement par le directeur de casting de The Voice. -Il m’est tombé du ciel. Il est arrivé sur scène, il a pris sa guitare etje me suis dit: mon Dieu. J’ai envoyé un texto à Matthieu Grelier, le producteur de The Voice. J’ai dit qu’il nous le fallait. Cet idiot ne voulait pas le faire. Il s’estimait pas prêt. Je lui ai dit que c’était parce qu’il n’était pas prêt qu’il pouvait le faire. -Lilian, convaincu par son père, se présente finalement devant le jury. Il porte la casquette fetiche et chante le titre de son interprète favori, Francis Cabrel….”

Dans Duels sur France 5

“…-Tous les lilas de mai n’en finiront jamais, de faire la fête au coeur des gens s’aiment, s’aiment, s’aiment. -C’est en Amérique que Canetti emmène le même Michel Legrand. Barclay avait importé le microsillon. Canetti et Legrand vont en rapporter le rock’n’roll, encore inconnu en France. -C’était en 55. On entend le 1er disque de BiIl Haley. Canetti dit: on va faire ça en rentrant. On va demander à Salvador de chanter, à Boris Vian d’écrire les textes. J’écrirai la musique. On prendra des pseudos. On faisait des blagues. -Rock’n’roIl mops, avec du pain beurré. Et du beefsteak haché. Un disque insolite, mais qui va bien marcher. Un jour, Legrand va jouer un tour de cochon à ses 2 amis. -Eddie Barclay me dit un jour: “On est des amis. On va travailler ensemble. ” Il me donne un contrat. Je signe un contrat sans le lire. Une semaine avant, J’avais signé 2 contrats d’exclusivité dans 2 maisons concurrentes. Et il me dit : “t’es fou ! “. Je m’en fous, je veux travailler avec vous, débrouillez-vous entre vous. J’organise un déjeuner avec Canetti et Barclay. Ils se sont attrapés les cheveux pendant que je me régalais. -Michel Legrand devra rester chez Canetti, le 1er avec lequel il avait signé. Mais pas découragé, Barclay repart pour l’Amérique, et il y emmène son poulain, Charles Aznavour….”
“…-Brel et Brassens ne sont pas les jeunes premiers du cinéma qui se produisent aux “3 Baudets”. Ils sont malhabiles, même avec leur propre répertoire. Ils ont de la difficulté à exposer leurs chansons, et en même temps, en font une force considérable. On voit finalement jaillir une génération d’auteurs-compositeurs-interprètes, ce qui était tout à fait nouveau. -A la fin des années 50, Eddie Barclay est enfin parvenu à imposer le microsillon. Canetti n’aime pas ce format sur lequel on peut graver presque 1h de chanson. Il redoute que les gens ne veuillent plus aller au cabaret découvrir les artistes. -Avec l’arrivée du microsillon, et on dénommera d’ailleurs Barclay “l’empereur du microsillon”, la musique et le disque deviennent une industrie à part entiere. -Du coup, Barclay se met à la recherche de perles rares. Et voilà qu’un soir… -Come prima, tu me donnes tant de joie. Que personne ne m’en donne comme toi. C’est ta bouche qui m’apporte ma joie de vivre. Et ma chance, c’est de vivre rien que pour toi. -Dalida est repérée lors d’un “Talent show”, le “The Voice” de l’époque. -C’était une petite chanteuse qui chantait de l’italien. C’était même pas une chanteuse italienne. Il a senti un autre potentiel, une autre dimension. C’est parti et ça va donner la grande carrière de Dalida et qui sera matraquée sur Europe 1. -Charles Aznavour commence à avoir du succès….”

Dans On n’est pas couché sur France 2

“…Je me bats pour que des femmes victimes de harcèlement sexuel soient protégées par le président du Conseil général de l’élu qui se livrera à cela. Le président du Conseil général me dit : “Entre vous et lui, je choisirai toujours celui-là. Qui êtes-vous pour dénoncer cela – L. Ruquier : Et vous dites que cela a cessé après votre intervention. – R. Bachelot : Je crois que je leur ai foutu les jetons. Je l’aurais poussé à porter plainte. Je raconte qu’Olivier Guichard est mon 2e père en politique. Il ne me donne pas au départ la place qui aurait dû me revenir. On reçoit l’ambassadeur des Etats-Unis. Je suis la seule femme membre du bureau du Conseil régional. Les hommes reçoivent l’ambassadeur. Et moi, on me demande de prendre le thé avec sa femme. Quand je dis à Olivier que ce n’est pas acceptable, il me dit que je suis une emmerdeuse. – L. Ruquier : Une dernière question sur la fin du livre, pour se relier à l’actualité récente. Le 15 mars dernier, les médecins défilaient contre Manuel Valls et Marisol Touraine avec des pancartes qui disaient : “Rendez-vous Roselyne ! ” – R. Bachelot : C’est un petit clin d’oeil. Quand on est ministre, finalement… Regardez le sondage qui vient de sortir. C’est Chirac le plus sympathique. Quand on n’est plus ministre, on est aimé. – L. Ruquier : Kendji Girac face à Léa Salamé et Aymeric Caron. Applaudissements Vous allez nous raconter votre histoire. Vous êtes tout petit. Ça m’a surpris. – K. Girac : Je sais. – L. Ruquier : Je vous voyais plus grand dans “The Voice”. Vous mesurez combien ? – K. Girac : Je ne sais pas. – L. Ruquier : Plus grand ou plus petit que Charles Aznavour ?…”